Articles

L’importance du leadership en entreprise

Si vous cherchez sur Google la signification du leadership en entreprise, vous pouvez obtenir environ 658 000 000 de résultats, avec chaque définition aussi unique qu’un leader individuel.

C’est un concept difficile à définir, peut-être parce qu’il signifie tellement de choses différentes pour différentes personnes.

Alors, quel est le besoin du leadership ; la ” raison d’être ” d’un leader jour après jour ?

Certains pensent que le but du leadership est de fournir des résultats par l’intermédiaire des autres, tandis que d’autres pensent que le but du leader est de développer plus de leaders. D’autres considèrent que la principale responsabilité du leader est de faire en sorte que la vision se concrétise.

Le leadership n’est pas un poste ou un titre ; c’est une action et un exemple. C’est un processus qui consiste à influencer les autres pour qu’ils travaillent à la réalisation d’objectifs spécifiques. Un leader gère l’organisation et dirige l’équipe pour atteindre les objectifs, agir de manière décisive et battre ses concurrents tout en insufflant l’esprit de performance au sein de l’organisation.

L’importance du leadership

L’importance du leadership ne peut être sous-estimée dans les entreprises. Il est essentiel de faire rêver les employés de ce que l’organisation rêve de réaliser et de les faire travailler ensemble pour atteindre l’objectif commun. Le leadership est également une fonction importante de la gestion qui aide à maximiser l’efficacité et à atteindre les objectifs organisationnels.

Voici d’autres raisons expliquant pourquoi le leadership est important pour chaque entreprise:

Aide à influencer le comportement des gens

Les leaders jouent un rôle important en influençant le comportement des individus sur le lieu de travail. Il est de la responsabilité des leaders de fixer une direction pour les membres de l’équipe. Les bons leaders essaient toujours d’obtenir de bons résultats par le biais de leurs suiveurs. Ils exploitent les connaissances et les compétences d’un groupe, orientent les individus vers un objectif commun et suscitent un engagement pour obtenir des résultats.

Les leaders efficaces ne se contentent pas de commander, ils inspirent, persuadent et encouragent.

Les meilleurs leaders sont ceux qui peuvent influencer avec succès vers le haut, vers le bas et à travers l’organisation en ayant un impact sur les résultats de l’entreprise en suscitant un changement de comportement.

Maintien de la discipline

Les leaders ont une influence puissante pour faire respecter la discipline dans l’organisation. Ils emploient des règles et des règlements formels et font respecter la discipline chez les employés en les aidant à cultiver “l’autodiscipline”.

Les subordonnés suivent les règles et les règlements avec engagement et loyauté car leurs leaders ont généralement confiance en eux. Les leaders encouragent le travail d’équipe, changent leur attitude envers le travail et développent de bonnes relations humaines, facilitent l’interaction entre les membres et maintiennent la discipline dans l’organisation.

Motivation

L’effort de groupe et le travail d’équipe sont essentiels pour réaliser les objectifs de l’organisation, et le leadership devient vital pour cela.

Les leaders motivent les employés à accepter des emplois qu’ils ne sont pas prêts à effectuer autrement. Ils combinent la capacité des gens avec la volonté et les poussent à l’action. Ils exploitent leur potentiel de travail et convertissent leur désir en performance. Par l’exercice du leadership, les leaders peuvent influencer tout groupe d’accomplissement du travail humain.

Le leadership tire le groupe vers le haut à un niveau de performance plus élevé par son travail sur la gestion des talents.

“Un gestionnaire dit “allez” et un leader dit “allons-y” !”

-E.M Kelly

Les grands leaders encouragent toujours les activités de construction d’équipe pour rendre l’équipe plus forte et plus unifiée, et s’assurer que tous les employés travaillent bien ensemble.

Construire l’esprit d’équipe

Aucun individu ne peut travailler seul. Les leaders développent l’esprit d’équipe parmi les suiveurs pour travailler collectivement et coordonner leurs objectifs avec ceux de l’organisation. Un leader agit comme un capitaine de l’équipe. Il crée des forces de synergie et multiplie le rendement individuel en rendement collectif.

Un leader peut remonter le moral des troupes en obtenant leur pleine coopération afin qu’elles donnent le meilleur d’elles-mêmes lorsqu’elles travaillent pour atteindre les objectifs.

“J’invite chacun à choisir le pardon plutôt que la division, le travail d’équipe plutôt que l’ambition personnelle.” -Jean-Francois Cope

Base de la coopération

Le leadership fournit la base de la coopération de plusieurs façons. Une bonne communication bidirectionnelle, des relations personnelles individuelles et de l’aide, l’utilisation de la participation et la création d’opportunités pour la satisfaction des besoins sont utilisées pour accroître la compréhension entre le leader et les subordonnés.

Cette compréhension accrue obtenue par les interactions des personnalités individuelles favorise des sentiments et des attitudes favorables entre elles et améliore la culture du lieu de travail.

“Aucun leader, aussi fort soit-il, ne peut réussir quoi que ce soit d’importance ou de signification nationale s’il n’a pas le soutien et la coopération des personnes qu’il est chargé de diriger et qu’il a juré de servir.” -Rodrigo Duterte

Soutien psychologique

Les leaders aident les membres de leur équipe à accomplir la tâche organisationnelle et à surmonter les problèmes auxquels ils sont confrontés lors de l’exécution de ces tâches. Ils encouragent les suiveurs à travailler avec zèle et confiance et les aident également à aligner leurs objectifs et besoins personnels sur les objectifs et besoins organisationnels en leur offrant une flexibilité de travail.

“L’amour et le travail sont aux personnes, ce que l’eau et le soleil sont aux plantes.” -Jonathan Haidt

Les leaders créent la confiance parmi les membres de l’équipe et leur font prendre conscience de leurs capacités. Ils les guident, les conseillent et les entraînent chaque fois que cela est nécessaire.

Exemples d’échec d’entreprise dû à un leadership inefficace

Enron

C’est peut-être un exemple extrême de leadership devenu corrompu, mais cela s’est produit et est susceptible de se reproduire dans d’autres entreprises aujourd’hui aussi.

Enron est l’un des plus grands échecs dans le monde de l’histoire des affaires aux États-Unis. Les hauts dirigeants et les cadres supérieurs d’Enron ont reçu des salaires très élevés même lorsque l’entreprise était en train de sombrer. Ils ont bénéficié de primes importantes et d’énormes comptes de dépenses. Dans le même temps, les dirigeants saisissaient toutes les occasions de gagner plus d’argent en s’engageant dans des entités spéciales et de faux partenariats. En conséquence, un certain nombre de dirigeants d’Enron ont été reconnus coupables de divers chefs d’accusation et voient maintenant de longues peines de prison.

enron rise and fall

La conclusion à retenir ici est qu’ils s’en sont tirés pendant des années et que le leadership corrompu a causé la ruine financière de centaines de personnes.

Merrill

Merrill Lynch avait un mauvais leader, un tyran inepte et égocentrique qui pensait pouvoir forcer de mauvaises décisions pour obtenir de bons résultats. Stan O’Neal était cet homme et ses incroyables tactiques de réduction des coûts lui ont valu de nombreux ennemis.

Il a coûté à la firme quelque 28 milliards de dollars et la perte de 35 000 emplois bien rémunérés. Stan O’Neal et son mandat à Merrill Lynch est une tache qui ne peut pas être effacée et sa présence a imprégné le haut des échelons de la firme.

La firme s’est écrasée et a brûlé parce que le président voulait frapper un home run en s’engageant dans le trading de rendement à haut risque.

C’est ce qui se passe lorsque vous avez un mauvais leader et qu’il va sans contrôle.

Blackberry

Il fut un temps où Blackberry était le symbole de statut ultime et personne ne pouvait concevoir d’avoir un autre type de smartphone.

Mais Blackberry avait une histoire de népotisme qui a conduit à un mauvais leadership. L’entreprise a également promu des personnes de l’intérieur en fonction de leur ancienneté plutôt que de leurs compétences et de leur potentiel à diriger réellement.

Cette mauvaise stratégie consistant à ne pas insuffler à l’organisation de nouvelles personnes avec des idées nouvelles et à ne pas motiver les employés existants à faire de même a conduit l’entreprise au point mort. Apple et d’autres sociétés de smartphones ont apporté de nouveaux produits auxquels Blackberry a été trop lent à s’adapter.

blackberry rise and fall

Bottom-Line?

Figurer et stratégiser le leadership est quelque chose qui devrait commencer dans un plan d’affaires quand une entreprise commence juste à étirer ses membres. Le fait de ne pas planifier et de ne pas avoir de SOP en place déclenche un mauvais leadership, mais il est juste si facile de sauter ces étapes dans les premiers stades.

Les propriétaires d’entreprises pensent trop souvent qu’ils peuvent se pencher sur ces types de détails plus tard, mais plus tard ne semble jamais venir. Peut-être que si plus de startups se concentraient sur la rationalisation du protocole de gestion, les fondations seraient plus solides.

Allez-y, dites-nous ce que vous en pensez !

Nous avons manqué quelque chose ? Allez-y ! Dites-nous ce que vous pensez de notre article sur l’importance du leadership dans la section des commentaires.

📝 Si vous avez trouvé une erreur dans les données fournies sur cette page, s’il vous plaît, informez-nous en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Avatar

Un ingénieur de profession et un entrepreneur à temps partiel. J’aime jouer avec les enfants, danser, regarder des films et écrire.