Articles

Miami sur la voie rapide. Rhett Lashlee engagé comme coordinateur offensif

Les Hurricanes de Miami sont officiellement sur la voie rapide.

Le programme de football de l’Université de Miami a annoncé samedi après-midi qu’il avait engagé le maître de l’up-tempo et de la propagation Rhett Lashlee, 36 ans, comme nouveau coordinateur offensif et entraîneur des quarterbacks.

Lashlee a passé les deux dernières saisons dans les mêmes fonctions pour la Southern Methodist University, où les Mustangs viennent de faire 10-3, avec une attaque qui se classe n° 7 sur 130 équipes FBS en termes de score (41,8 points par match), n° 13 en attaque par la passe (309 yards par match), n°. 9 en attaque totale (489,8 yards par match) et n° 12 en premiers essais gagnés (322).

Cliquez pour redimensionner

L’achèvement du processus d’embauche viendra après une “vérification standard des antécédents de l’Université,” écrit UM dans un communiqué.

Cette embauche est intervenue une semaine et un jour après que les Hurricanes aient annoncé qu’ils avaient licencié l’ancien coordinateur offensif/entraîneur des quaterbacks Dan Enos après une prestation épouvantable dans l’Independence Bowl – et un jour après que le Miami Herald ait rapporté en premier que Lashlee serait embauché.

“Nous sommes ravis d’accueillir Rhett et sa famille dans la famille de l’UM”, a déclaré l’entraîneur de l’UM Manny Diaz dans l’annonce publiée. “Rhett a dirigé certaines des offensives les plus innovantes du football universitaire ces dernières années – des offensives qui attaquent rapidement, de manière créative et efficace. Nous sommes impatients de voir comment Rhett cherchera à diffuser le ballon et à utiliser nos athlètes sur le côté offensif du ballon.”

UM, qui a terminé 6-7 en 2019, couronné par une défaite 14-0 contre Louisiana Tech dans l’Independence Bowl, a connu une saison horrible sur le plan offensif. L’attaque des Canes se classe au 98e rang national (367,2 verges par match), au 90e rang pour le pointage (25,7), au 52e rang pour l’attaque par la passe (249,2), au 121e rang pour la course (118,1) et au 129e rang pour le pourcentage de conversion de troisième essai.

Diaz a déclaré la semaine dernière qu’il passerait à une attaque étalée au rythme rapide. “Nous allons commencer à étaler le ballon et à donner le ballon à nos athlètes dans l’espace et faire quelque chose ici qui n’a pas été fait et que les gens n’ont pas vu”, a déclaré l’entraîneur.

La saison dernière, la moyenne de jeux par match de Lashlee de 80.9 était nettement supérieure à celle de l’UM, qui était de 64,9.

La situation du quarterback de l’UM lors des trois derniers matchs de la saison est partie en vrille après un rallye de retour au quatrième quart-temps à Pittsburgh par Jarren Williams, suivi de deux joyaux de Williams contre Florida State et Louisville.

Williams est passé d’un statut de héros et de recordman à des difficultés lors des défaites contre FIU, Duke et lors du bowl game. Le remplaçant N’Kosi Perry a également eu beaucoup de mal, et le transfert de l’Ohio State Tate Martell, connu comme un quarterback écarté avec une forte capacité de course, n’a joué le poste que dans une seule série cette saison à l’Independence Bowl.

Les Canes ont le prospect quatre étoiles Tyler Van Dyke qui rejoindra l’équipe en janvier, et ont également un quarterback boursier dans le bientôt redshirt freshman Peyton Matocha.

Lashlee a été deux fois finaliste pour le Broyles Award, qui va au meilleur entraîneur adjoint de la nation.

Avant son passage à SMU, Lashlee était coordinateur offensif à UConn (2017), Auburn (2013-2016), Arkansas State (2012) et Samford (2011).

À UConn, les Huskies sous Lashlee sont passés de la 122e place en attaque totale à la 49e, et de la 94e à la 34e en attaque par la passe.

Lashlee, père de deux fils jumeaux et de deux filles jumelles, a été diplômé de l’Arkansas en 2006 avec un diplôme en marketing et en administration des affaires. Il a obtenu son master en éducation supérieure à Auburn en 2009.