Articles

Quelles sont les différentes façons dont vous écoutez de la musique ?

Posé le vendredi 19 octobre 2018

L’Université publie aujourd’hui un ensemble d’exemples de questions d’entretien provenant de tuteurs qui mènent des entretiens à Oxford.

Le professeur Laura Tunbridge de la faculté de musique fournit la question suivante : ‘Quelles sont les différentes façons dont vous écoutez de la musique ? Comment cela change-t-il la façon dont vous pensez à ce que vous écoutez ? “. Vous pouvez lire son commentaire à ce sujet ci-dessous, et sa prise plus largement sur ce que les intervieweurs de la musique pourraient rechercher.

Vous pouvez lire l’ensemble complet des exemples de questions sur le site Web de l’Université ici.

Vous pouvez également lire cette histoire dans le Guardian.

Quelles sont les différentes façons dont vous écoutez de la musique ? Comment cela change-t-il la façon dont vous pensez à ce que vous écoutez ?

Les entretiens musicaux ont souvent plusieurs parties : il peut y avoir des questions sur vos intérêts ou sur des sujets généraux, et de nombreux collèges donneront une lecture et/ou un court morceau de musique à regarder au préalable, sur lequel on vous posera des questions. Certains collègues font jouer de la musique pendant l’entretien et, de la même manière, vous demandent ce que vous en pensez. Le but de tout cela n’est pas de découvrir ce que vous ne savez pas, mais d’avoir une idée de la façon dont vous lisez un texte ou comprenez un morceau de musique, et de la façon dont vous réfléchissez à des questions ou à des documents. Nous sommes tout à fait conscients que les types de musique que les gens jouent et auxquels ils s’intéressent sont variés et le cours lui-même couvre un large éventail, du hip hop mondial à Mozart, de la chanson médiévale à l’art sonore. Il ne s’agit donc pas d’aimer les bonnes choses, mais de découvrir à quel point vous êtes curieux, et à quel point vous pouvez appliquer ce que vous savez déjà à quelque chose de nouveau.

Les questions de Standalone comme celle-ci, sont plus inhabituelles, mais suggèrent les types de sujets qui pourraient être utilisés pour susciter la discussion. La question permet aux élèves d’utiliser leurs propres expériences musicales comme point de départ d’une discussion plus large et plus abstraite sur les différentes façons dont les gens consomment la musique, la relation entre la musique et la technologie, et comment la musique peut nous définir socialement. Des questions de suivi pourraient être posées pour savoir si les élèves pensent qu’une certaine façon d’écouter a plus de valeur que les autres, par exemple. Cela pourrait également susciter d’autres discussions ; par exemple, en Europe occidentale, nous avons tendance à être silencieux dans les salles de concert : pourquoi et quel en est l’effet ? Cela encourage-t-il une certaine forme d’attention et de respect ? Cela peut-il rebuter certaines personnes ? Quel serait l’effet, par exemple, d’applaudir entre les mouvements d’une symphonie sur votre compréhension de la façon dont la musique fonctionne ?

Je m’attends également à discuter de la question de savoir si certains types de musique conviennent à une écoute particulière, si l’écoute au casque change la façon dont vous percevez ce qui se passe autour de vous et ce qui rend certaines bandes sonores meilleures que d’autres. Nous souhaitons sonder leur compréhension de la musique et de ses contextes, c’est-à-dire réfléchir à la façon dont vous partagez la musique avec d’autres personnes et à la façon dont l’environnement dans lequel vous écoutez la musique affecte la façon dont vous la vivez – si vous écoutez les mêmes morceaux en direct, lors d’un festival ou d’un concert, quels facteurs changent la façon dont vous entendez et pensez à la musique ? L’étude de la musique ne se limite pas à l’examen des œuvres composées, et une question comme celle-ci permet d’aborder cet aspect du cours.

Laura Tunbridge