Articles

Vous vous interrogez sur la taille du pénis ? La main dit tout, selon une étude

Toutes ces blagues sur la taille des pieds des hommes… ou des mains…

Eh bien, une nouvelle recherche démontre qu’il pourrait effectivement y avoir quelque chose à l’idée qu’il y a une corrélation entre la longueur… et la longueur.

Une équipe de chercheurs sud-coréens a étudié 144 hommes, et a trouvé ce qui pourrait être un guide fiable : le rapport entre la longueur de l’index d’un homme et celle de son annulaire. Plus ce rapport est faible, plus le pénis peut être long, ont écrit les chercheurs lundi dans l’Asian Journal of Andrology, selon le Los Angeles Times.

L’équipe, dirigée par Tae Beom Kim de l’Université Gachon à Incheon, a déclaré avoir étudié cette corrélation apparente parce qu’elle pensait qu’il y avait un manque de recherche sur l’appendice masculin, selon le Sydney Morning Herald. ”Jusqu’à présent, peu d’études ont révélé pourquoi les hommes qui subissent une puberté normale ont des longueurs de pénis différentes”, a-t-il déclaré.

Les chercheurs ont étudié les mains droites des hommes. Le rapport des doigts, ou la longueur du deuxième doigt, l’index, par rapport au quatrième doigt, l’annulaire, a été calculé. Chez la plupart des femmes, ces deux doigts sont à peu près de la même longueur, mais les index des hommes ont tendance à être plus courts que leurs annulaires, ce qui donne un ratio de doigts plus faible.

La longueur du pénis a été mesurée à la fois lorsqu’il était flasque et lorsqu’il avait été étiré à sa pleine longueur, selon le Los Angeles Times. La longueur étirée est censée être en corrélation avec la longueur en érection, ont déclaré les chercheurs. Ils ont constaté qu’en général, plus le rapport entre les longueurs des deux doigts était faible, plus le pénis était long dans son état étiré.

La clé de cette relation pourrait se trouver dans l’utérus, a déclaré l’équipe. Des recherches antérieures ont indiqué que la testostérone prénatale pouvait déterminer le développement des doigts ainsi que la longueur du pénis, une relation qui a inspiré Kim et ses collègues à concevoir une étude pour s’y intéresser, selon Reuters, qui ajoute :

Les résultats ont offert “des preuves circonstancielles que la testostérone prénatale est responsable des deux traits (longueur du pénis et formation des doigts)”, a déclaré Denise McQuade du Skidmore College de New York, qui n’a pas participé à l’étude.

D’autres résultats récents ont suggéré que les hommes ayant un ratio plus faible ont un visage plus symétrique et sont plus attrayants pour les femmes, un phénomène qui a été appelé le “sexy ratio”, selon le Los Angeles Times. Et l’année dernière, des chercheurs de l’université de Warwick et de l’Institut de recherche sur le cancer en Grande-Bretagne ont rapporté que le risque pour un homme de développer un cancer de la prostate est également lié au ratio des deux doigts. On a constaté que les hommes dont l’index était plus long que l’annulaire avaient un tiers de risque en moins de développer un cancer de la prostate.